Simuler mon crédit
Recrutement
2ICEP FRANCE
3 Rue De La Lussauderie
17120  Épargnes
N°TVA : 96793665571

Nous vous coachons vers la réussite !

02/05/2018

Pour réussir, chaque Courtier 2ICEP France bénéficie d’un coaching personnalisé, qui commence dès son entrée en formation IOBSP... Le point avec Christine Coiffard, dirigeante de 2ICEP France.

Pourquoi coachez-vous vos Courtiers ?Christine Coiffard :

Les bases théoriques du métier de Courtier peuvent s’apprendre en quelques semaines de formation, mais les réflexes qui font d’un Courtier un excellent professionnel s’acquièrent sur le terrain, avec l’expérience. Les séances de coaching individuelles et collectives que nous proposons à nos Courtiers dans le cadre de leur parcours de formation IOBSP, puis tout au long de leur carrière chez 2ICEP France, leur permettent d’aiguiser plus rapidement leurs compétences, et de gagner ainsi un temps précieux pour décrocher leurs premiers contrats et réussir leur nouvelle vie professionnelle.

En quoi consiste une séance de coaching pour un Courtier 2ICEP France ?

Tout dépend des interrogations de nos Courtiers. Celles-ci peuvent être très différentes d’un professionnel à l’autre : « Comment développer son réseau ? », « Comment optimiser son organisation ? », « Comment transformer ses prospects en clients ? », « Comment bien réagir face à telle ou telle situation ? »… En tant que Coachs professionnels, notre rôle consiste à les aider à prendre le recul nécessaire, et à identifier les leviers qu’ils peuvent activer en fonction de leur situation et dans le respect de leur personnalité.

En quoi les séances collectives sont-elles complémentaires des sessions individuelles ?

Chez 2ICEP France, les Courtiers sont indépendants, mais pas seuls ! Ils peuvent compter sur le soutien, les conseils et l’énergie positive de toute une équipe. Les séances de coaching collectif permettent aux membres de mieux se connaître, de partager leurs expériences, de témoigner de la façon dont ils ont pu rebondir face aux difficultés… Au bilan, ils s’enrichissent mutuellement du professionnalisme des autres, et tissent entre eux des liens forts et durables qui prolongent les échanges de bonnes pratiques au-delà de ces rendez-vous. Cette émulation est d’autant plus précieuse lorsque l’on exerce en freelance !

Quels sont les premiers conseils que vous donneriez à un futur Courtier ?

Pour réussir, il faut d’abord être très bien organisé. Cela demande de savoir déterminer ses priorités et de savoir les hiérarchiser de sorte de pouvoir faire tenir dans une journée les impératifs, les tâches secondaires et… les imprévus. Ce qui m’amène à un second conseil : être toujours ouvert à l’inattendu. Un bon Courtier se donne le temps d’écouter, d’observer et d’analyser, pour mieux saisir les opportunités.

  

 (Afin d'alléger le texte, et vous garantir un meilleur confort de lecture, le masculin est utilisé pour désigner les hommes comme les femmes)

Retour
Top